Menu
Jamais trop tard pour apprendre

Jamais trop tard pour apprendre

Parce qu’il n’avait jamais eu l’opportunité d’apprendre à lire, Robert Chauvette est retourné sur les bancs de l’école à 47 ans. Trois ans après l’obtention de son diplôme d’études secondaires, cet «accrocheur scolaire» reconnait que cette épreuve difficile a tout simplement «changé sa vie».

Font Resize